03. février 2017 · Commentaires fermés sur EDF Pays de la Loire, La transition énergétique, entre solutions matures et expérimentations · Catégories: Actualité, Energie, Transition énergétique

La transition énergétique, entre solutions matures et expérimentations

Vers une électricité toujours plus « bas carbone »

Alain Le Maistre, Délégué régional EDF Pays de la Loire

« Un gain de 400 GWh/an, soit les besoins en énergie des habitants de Rezé »

Comment la transition énergétique s’intègre-t-elle aujourd’hui dans l’action d’EDF ?

L’action d’EDF dans la transition énergétique s’articule autour de deux axes majeurs, d’une part l’accompagnement des clients et des territoires pour utiliser les énergies propres et consommer juste et d’autre part la production d’énergie bas carbone.

Parmi les mesures concrètes, l’accompagnement des particuliers, des collectivités et des entreprises sur la maîtrise de la demande en énergie se traduit, dans les Pays de la Loire, par une économie de 400 GWh par an. C’est l’équivalent des besoins en énergie des habitants de Rezé. Il y a aussi le développement des énergies renouvelables (ENR). Aujourd’hui, l’électricité produite par EDF en France, représente une empreinte carbone de 17 g de CO2 par kWh. Un chiffre à comparer avec la moyenne européenne de 300 g/kWh. L’essor des ENR – dont la part devrait passer de 28 GW, aujourd’hui, à 50 GW en 2030 – permettra encore d’améliorer ce résultat avec notamment le futur parc de 500 MW au large de Saint-Nazaire.., Nous accompagnons les collectivités dans le recensement des gisements ENR disponibles sur leur territoire et sur le déploiement d’usages bas carbone comme la mobilité électrique, pour laquelle la Vendée est particulièrement en pointe., .

Et y a-t-il de nouvelles pistes d’action ?

Les « réseaux électriques intelligents » – ou smart grids – se profilent avec la capacité à capter des données permettant d’améliorer l’exploitation des réseaux concernés. Je pense notamment en termes d’équilibre entre production et demande. L’arrivée du numérique et le déploiement associé des objets connectés, permettent leur pilotage à distance,. C’est une nouvelle ère dans l’utilisation de l’énergie. Cela concerne les productions et les usages énergétiques dans la maison et dans les territoires. Ainsi l’optimisation énergétique dans l’habitat sera demain une réalité. Certains usages (stockage d’eau chaude, recharge du véhicule électrique …) pourront être pilotés en fonction de la disponibilité de la production photovoltaïque sur le toit. L’éclairage public sera piloté en fonction des besoins. A noter que les Pays de la Loire et la Bretagne sont pilotes sur les smart grids, dans le cadre du projet SMILE. D’autres solutions d’avenir concernent les ENR, notamment dans les Pays de la Loire, les énergies marines renouvelables, comme les hydroliennes ou les maréliennes (l’énergie des marées). Sur la centrale de Cordemais, nous expérimentons aussi l’adjonction de biomasse au charbon. En résumé, la panoplie des solutions ne cesse de s’étendre pour une production d’électricité « bas carbone », le pilotage performant du réseau et la maîtrise des consommations.

Commentaires fermés.