La Ville de Chécy vise une baisse de 38 % pour sa consommation d’éclairage public

La Ville de Chécy (45) a confié la gestion de son parc d’éclairage public à Cofely Ineo. Dans le cadre de cette mission, la société s’est notamment engagée à réduire, en deux ans, la consommation énergétique de 38 %, sur 2 000 points lumineux. L’échéance de la démarche est fixée à juin prochain.
« Nous mettons progressivement en place plusieurs solutions, telles que des ballasts bi-puissance, des horloges astronomiques – qui assurent un allumage de l’éclairage à la seconde près – ou encore la substitution de ballons « fluo » de 150 W par des lampes à iodure de 60 W, résume Olivier Perchet, Chargé d’affaire chez Cofely Ineo. Pour ces remplacements, les lampes à iodure ont été préférées aux LED, pour des raisons financières mais aussi techniques. En effet, nous avions testé les LED dans quelques rues, sans être pleinement satisfaits par leur rendu en termes de chaleur lumineuse. Or, c’est un critère très important pour les voies publiques. Pour le moment, toutes ces mesures ont généré une économie de 25 %. »