12. juillet 2016 · Commentaires fermés sur Charpentes Fournier – Résistance mécanique et souplesse architecturale · Catégories: Actualité, Bois

Bois lamellé : un matériau à toute épreuve

Résistance mécanique et souplesse architecturale

Interview auprès de Jean-Michel Huez, PDG des Charpentes Fournier

www.charpentes fournier

charpentes fournier 3Léger et solide à la fois, le bois lamellé permet de réaliser des charpentes avec de très longues portées. Cela en fait donc une solution de choix pour les bâtiments de grandes dimensions, qu’il s’agisse de sites industriels, de complexes de loisirs ou de logements collectifs. Jean-Michel Huez, PDG des Charpentes Fournier, fait le point sur les caractéristiques de ce matériau.

« 450 m3 de lamellé pour un complexe de loisirs de 6 000 m2 construit en onze mois. »

Quels sont les atouts du bois lamellé pour la réalisation d’un projet constructif ?

Il est souvent choisi pour ses performances mécaniques. En effet, il peut atteindre des portées allant jusqu’à 50 m. Les bâtiments en bois lamellé présentent également une excellente résistance face au risque sismique. En outre, grâce à l’épaisseur de ses sections, ce matériau est très résistant au feu, ce qui en fait une solution indiquée pour les bâtiments recevant du public. Pour des bâtiments à destination professionnelle, le lamellé se caractérise par sa résistance aux agressions acides et basiques. Comme il est aussi insensible au chlore ou aux engrais, il est fréquemment retenu pour la construction de complexes aquatiques et de bâtiments agricoles. Au-delà de ces aspects techniques, le lamellé peut également répondre à toutes les exigences architecturales.

Comment cela ?

charpentes fournier 2Grâce aux possibilités offertes par le cintrage, les charpentes peuvent prendre toutes les formes. Le lamellé permet ainsi de concrétiser toutes les attentes esthétiques des porteurs de projets. À cela s’ajoutent la rapidité et la maîtrise des délais de construction. Par exemple, nous avons fourni 450 m3 de lamellé pour la réalisation d’un complexe de loisirs aux Ponts-de-Cé. Conçu par l’architecte Gilles Imbert, ce site de 6 000 m2 regroupe six salles de cinéma, deux restaurants et une plaine de jeux. Entre la pose de la première pierre et l’ouverture au public, fin 2015, il se sera passé moins de onze mois.

Quel a été votre rôle sur cette mission ?

Comme pour toutes nos autres réalisations, nous avons assuré les calculs de résistance des ouvrages en lamellé, les plans de charpente, la fabrication, le taillage et la pose. Cette approche globale nous permet de placer le client au centre de nos préoccupations. D’ailleurs, l’implication de notre personnel sur toute la chaîne de production a été saluée, l’an passé, par l’obtention de la norme ISO 9001.

Commentaires fermés.