Le cas particulier du calorifugeage des réseaux « change over »
Avec 10 000 m² de bureaux (finalisés en mars 2014) et 84 logements (livrés en fin d’année), le projet « Nouvelle Vague » du promoteur ADIM Ouest s’inscrit dans la démarche de revalorisation du quartier Malakoff, portée par Nantes Métropole. La conception de cet ensemble vise notamment à maîtriser les besoins énergétiques des bâtiments, dans leur phase d’exploitation.
Pour cela, un soin particulier a été porté à l’isolation du réseau « change over », assurant alternativement le chauffage et la climatisation. Ce type d’installation réversible permet de réduire les longueurs de tuyaux à poser, mais elle nécessite aussi un calorifuge adapté. « Les isolants utilisés doivent à la fois permettre de lutter contre les déperditions thermiques, durant les cycles de chauffage, tout en étant imperméables à la condensation, pendant les périodes de climatisation, explique Geoffrey Le Laidier, spécialiste de l’isolation de réseaux. » Dans le cas nantais, ce sont des manchons élastomères et des coquilles en mousse rigide de polyisocyanurate qui ont été employés pour assurer cette double mission.