La Nantaise d’Habitations a engagé une rénovation thermique, entre ingénierie et diagnostic partagé avec les occupants

Quand il a été demandé aux bailleurs sociaux de travailler sur leurs logements énergivores, dans le cadre du Grenelle de l’environnement, la Nantaise d’Habitations n’a pas tergiversé avant de lancer son programme de rénovation thermique. Initiée dès 2010, la démarche concerne des appartements présentant une classe énergétique inférieure à E.
« L’objectif est à la fois de réaliser des économies, tout en améliorant le confort des occupants, explique David Paulet, Responsable de la mission « énergie » de l’office HLM. En termes de méthode, nous avons missionné un bureau d’études « fluides » pour définir les bouquets de travaux à réaliser, puis suivre les chantiers en phase réalisation. Sur les interventions les plus récentes, nous avons complété cette ingénierie, grâce à des ateliers d’échanges avec les occupants. Cette démarche nous permet de mieux cerner leurs problématiques et attentes, et donc d’affiner notre diagnostic. » Depuis son lancement, le programme a déjà permis la rénovation de près de 500 logements.

 

Bureau d’études : Isocrate