Assainissement non collectif : la mise aux normes est une affaire d’expert
Il y a aujourd’hui près de 5 millions d’habitations françaises équipées par une installation d’assainissement non collectif, dont les plus anciennes ne respectent pas toujours les réglementations actuelles. Or, leur mise en conformité requiert l’expertise d’un bureau d’études.
En effet, le choix d’une filière d’assainissement dépendra de nombreux paramètres, tous examinés à la loupe par le cabinet : surface disponible, disposition des sorties d’eaux usées, prise en compte des puits et forages à proximité (captage d’eau potable ou non), présence d’arbres, nombre de pièces actuelles ou futures de l’habitation, projets éventuels (garage, piscine,…), etc. A tout cela s’ajoute une étude de sol (texture, hydromorphie, présence de nappe d’eau, profondeur de la roche, évaluation de la perméabilité,…). Enfin, un levé topographique est également réalisé.
Sur la base de tous ces éléments, le bureau d’études établit un rapport présentant les avantages et inconvénients des différentes solutions envisageables. Ce document permettra ensuite au propriétaire d’engager les démarches auprès du SPANC et des entreprises en charge de travaux. Il constitue donc une étape incontournable pour la mise aux normes.